Les larrons (préface et traduction conjointe Raymond Girard)

Traduit de l'ANGLAIS (ETATS-UNIS) par MAURICE-EDGAR COINDREAU

À propos

Les larrons est le dernier roman de William Faulkner. Il s'agit là d'une histoire heureuse, d'un éclat de rire qui succède à la douloureuse intensité d'une oeuvre presque exclusivement dramatique.
En 1905, le grand-père de Lucius Priest achète une automobile qui sera parmi les premières à apparaître dans la ville de Jefferson. Pendant une absence de son grand-père, le petit garçon et le chauffeur s'emparent de la voiture et partent pour Memphis. Un passager clandestin apparaît en cours de route : Ned, un domestique noir de la famille. Arrivés à Memphis, Lucien et Boon, le chauffeur, s'installent dans une étrange «pension de famille», dont la tenancière est la Miss Reba de Sanctuaire. Mille péripéties les guettent.
Ce roman est une sorte de conte de l'âge d'or, un adieu souriant aux personnages qui, pendant tant d'années, ont été les compagnons de chaque jour du grand romancier.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    William Faulkner

  • Traducteur

    MAURICE-EDGAR COINDREAU

  • Éditeur

    GALLIMARD

  • Distributeur

    SODIS

  • Date de parution

    13/03/2014

  • Collection

    L'imaginaire

  • EAN

    9782070144891

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    420 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    398 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty