À propos

" Partir, dit-on, c'est mourir un peu.
" Mais partir d'où, pour aller où, et qu'entend-on par " mourir un peu " ? Comment le verbe mourir peut-il s'accommoder d'un adverbe de quantité alors qu'il désigne un événement à chaque fois unique, définitif, absolument inquantifiable ? Il en est du verbe mourir comme du verbe aimer : leur adjoindre un adverbe de quantité, d'intensité ou de manière revient à en moduler le sens de façon radicale, l'air de rien.
" Il m'aime/elle m'aime/je t'aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie... pas du tout ", scandent les amoureux sur un ton enjoué en effeuillant des marguerites, Mais la désinvolture n'est qu'un masque, le jeu s'avère bien plus sérieux qu'il n'y parait car l'enjeu est extrême en vérité - il en va présentement, ardemment de l'amour. On risque son coeur, sa joie, son plus vif espoir. L'amour, la mort, on ne badine ni avec l'un ni avec l'autre.
Effeuiller le verbe mourir ainsi qu'une fleur des champs c'est mettre à nu son propre coeur ses pensées, son espérance. " Dans ce nouveau livre, Sylvie Germain traque la dynamique de la quête spirituelle à travers le thème des pas, de l'arrachement de la mort à nous-mêmes, avec l'écriture vive et inspirée qu'on lui connaît.


Rayons : Religion & Esotérisme > Esotérisme > Occultisme > Maîtres spirituels


  • Auteur(s)

    Sylvie Germain

  • Éditeur

    DESCLEE DE BROUWER

  • Distributeur

    HACHETTE

  • Date de parution

    18/01/2017

  • EAN

    9782220066073

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    168 Pages

  • Longueur

    17.5 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    125 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Sylvie Germain

Sylvie Germain est l'auteur d'une œuvre singulière, couronnée de nombreux prix littéraires : Prix Femina pour Jours de colère, Grand Prix Jean Giono pour Tobie des Marais, Prix Goncourt des lycéens pour Magnus, Prix Jean Monnet de littérature européenne et Grand Prix SGDL de littérature pour l'ensemble de son œuvre. Elle a publié aux éditions Albin Michel Magnus, L'inaperçu, Hors champ, Le monde sans vous, Rendez-vous nomades et Petites scènes capitales.

empty