Climat, la part d'incertitude

Traduction MARIE-FRANCE PAVILLET  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Une autre voix, scientifique et politique, s'exprime au moment de la COP 27.

On entend souvent qu'en matière de climat "la science a parlé" et que « le consensus est établi ». En réalité, de la recherche fondamentale aux médias, l'information est déformée, voire faussée. Le climat est en train de changer, mais le pourquoi et le comment ne sont pas aussi clairs qu'on veut nous le faire croire.
D'abord parce que la climatologie est une science récente, née dans les années 1960, et qu'elle est extraordinairement complexe. Souvent incapables d'entrer dans les détails des travaux de recherche, les journalistes et politiques non scientifiques ont besoin de simplifier pour sensibiliser, au risque de mentir. La science, GIEC compris, ne dit pas ce que les médias écrivent.
Steven Koonin montre que nos connaissances scientifiques ne sont pas suffisantes pour faire des projections utiles et fiables sur la façon le climat évoluera au cours des prochaines décennies et encore moins pour savoir quels effets auront nos actions sur lui.

Rayons : Sciences & Techniques > Sciences de la Terre et de l'Univers > Sciences de la Terre et de l'Univers généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur les sciences de la Terre et de l'Univers

Rayons : Vie pratique & Loisirs > Nature & Plein air > Ecologie > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'écologie

  • Auteur(s)

    Steven E. Koonin

  • Traducteur

    MARIE-FRANCE PAVILLET

  • Éditeur

    L'artilleur

  • Date de parution

    02/11/2022

  • EAN

    9782810011377

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    352 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    515 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty