Je volais je le jure

À propos

Un matin, au sortir d'un rêve agité, Grégoire Avexa se retrouve changé en oiseau. Pas facile de se mettre soudain à voler quand on était encore la veille un lycéen presque semblable à tous les autres.
Mais quel sentiment de légèreté lorsque, dans le monde d'avant, règnent le désenchantement, la menace et la peur, sur fond de folle campagne électorale. Tandis que «en bas» les recherches s'organisent pour tenter d'élucider cette «disparition inexpliquée», le jeune aventurier hors-sol malgré lui s'interroge. Pourquoi s'est-il ainsi métamorphosé ? Quelle allergie à la gravité l'empêche de vivre sur la Terre ? N'a-t-il pas su pactiser avec la «vie normale» ? À moins que la réponse soit à chercher ailleurs, au plus intime de cette part d'irrationnel et d'onirisme qui nous fait parfois pousser des ailes... Dans ce deuxième roman pour la jeunesse après Maman aime danser (Bulles de Savon, 2016), Didier Pobel continue d'interroger l'époque futile et cruelle qui est la nôtre à travers une échappée aérienne qui se veut avant tout hymne à la poésie, à la chanson et à la musique.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Didier Pobel

  • Éditeur

    Bulles De Savon

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    01/11/2017

  • EAN

    9791090597839

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    92 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    13.4 cm

  • Épaisseur

    0.6 cm

  • Poids

    144 g

  • Lectorat

    à partir de 15 ans

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Didier Pobel

Didier Pobel est né en 1952 dans la campagne bressane, où il vit de nouveau. Après
une brève période d'enseignement, il sera journaliste et critique littéraire pendant une
trentaine d'années au Dauphiné Libéré. Prix Kowalski (et aujourd'hui membre du
jury) pour les poèmes de Liaisons intérieures et autres lignes (Cheyne, 1990, réédition
1997). Parmi ses autres recueils parus : L'Éternité ne dure que cinq minutes tous les
jours (Fagne, Bruxelles, 1977), Le Chemin frayé (Le Dé Bleu, 1978), Les Nulles parts
(Subervie, 1983, prix Ilarie Voronca). Il donnera sa collaboration à de nombeuses
revues : La NRF, Esprit, Théodore Balmoral, Poésie 1, Faire Part, Jungle, Action
poétique. et ses poèmes seront traduits en allemand, italien, roumain, hongrois...
Plus récemment, il a publié un récit autobiographique (Un beau soir l'avenir, La
Passe du vent, 2014) et deux romans pour la jeunesse (Maman aime danser et Je volais je le jure, Bulles
de Savon, 2016 et 2017). Le temps qu'il fait a publié en 2012 son roman Couleur de rocou.

empty