Le 21 février 1944, Missak Manouchian et vingt et un membres des F.T.P.-M.O.I. sont fusillés par les nazis parce que résistants, communistes, arméniens, juifs, parce qu'étrangers dans la clairière du Mont-Valérien.

Rescapé du génocide arménien, orphelin, apatride, poète, ouvrier et militant communiste, Missak Manouchian est un symbole de la Résistance. Entrant enfin ce 21 février 2024 au Panthéon, il trouve avec ses camarades sa légitime mais bien trop tardive place dans la mémoire d'une république qui lui avait de son vivant refusée la citoyenneté.

Les lauréats des prix d'automne ont été nommés :

Prix Goncourt : Jean-Baptiste Andrea "Veiller sur elle", éditions de l'Iconoclaste

Prix Goncourt des lycéens : Neige Sinno "Triste tigre", éditions P.O.L.

Prix Fémina : Neige Sinno "Triste tigre", éditions P.O.L.

Prix Renaudot : Ann Scott "Les insolents" éditions Calmann-Lévy

Grand prix de l'Académie française : Dominique Barbéris "Une façon d'aimer", éditions Gallimard

Prix Interallié : Gaspard Koenig "Humus", éditions de L'observatoire

Prix Renaudot des lycéens : Lilia Hasssaine "Panorama", éditions Galllimard

Prix Fémina étranger : Louise Erdrich "La sentence", éditions Albin Michel

Prix Médicis étranger : Lidia Jorge "Misericordia", éditions Métailié

Prix Médicis essai : Laure Murat, "Proust, roman familial, éditions Robert Laffont

Prix Médicis : Kevin Lambert "Que notre joie de demeure" éditions Le Nouvel Attila

Prix Décembre : Kevin Lambert "Que notre joie demeure", éditions Le Nouvel Attila

Prix de Flore : Maria Pourchet "Western", éditions Stock

 

empty